Olivine

Histoire

Inventeur

Olivine : WERNER, 1790 
Forsterite : LEVY, 1824 

Étymologie

Olivine : Nommé d’après la couleur caractéristique du minéral (vert-olive)
Forsterite : Dédié à Adolarius Jacob FORSTER (1739-1806), collectionneur anglais oncle du célèbre marchand de minéraux J. H. Heuland

Cristallochimie

Formule

Formule générale de la solution solide : (Fe,Mg)2SiO4

Cristallochimie

L’olivine est une solution solide entre forsterite Mg2SiO4 et fayalite Fe2SiO4.

Système cristallin

Système

Orthorhombique

Maille

Olivine : a=4,75-4,82 ; b=10,2-10,48 ; c=5,98-6,09
Forsterite : a=4,75 ; b=10,20 ; c=5,98

Macro

Aspect des cristaux

Couleur

Vert, jaune. Trace blanche

Densité

3,22

Dureté

7

Éclat

Vitreux

Aspect

Roches plutoniques

Minéral xénomorphe dans les péridotites, dunites, gabbros. Cristaux automorphes à subautomorphes possibles.

Roches volcaniques

Dans les basaltes, minéral présentant souvent de nombreuses craquelures

Roches métamorphiques

Dans les péridotites métamorphisées, dans les skarns et marbres magnésiens (cipolins)

Roches sédimentaires

Gisements

Minéral caractéristique et fréquent des roches basiques et ultrabasiques, également dans les calcaires métamorphiques.

Propriétés optiques

Ellipsoïde des indices

Ng=1,690-1,856 ; Nm=1,671-1,843 ; Np=1,655-1,808

LNPA

Relief fort, incolore, pas de clivages visibles, nombreuses craquelures

LPA

Teintes de biréfringence du 3ème ordre, δ=0,035-0,048, extinction droite, allongement positif

LC

Biaxe négatif, 2V=60-90°

Classification

Classe

9. SILICATES

Sous-classe

9.A Nésosilicates

Niveau 3

9.AB Olivine-Gp

Groupe

Numéro

9.AB.105