Hornblende verte

Histoire

Inventeur

Étymologie

De « horn » : corne et « Blenden » : briller

Cristallochimie

Formule

Ca2Fe42+(Al,Fe3+)Si7AlO22(OH)2

Cristallochimie

Appartient au groupe des amphibole, moins riche en Fe3+ que la hornblende brune. L’amphibole verte est la plus commune

Système cristallin

Système

Monoclinique

Maille

a=9,96 ; b=18,19 ; c=5,32 ; b=104,87°

Macro

Aspect des cristaux

Columnaire, fibreux, granulaire

Couleur

Brun, vert, noir. Trace blanche

Densité

3-3,47

Dureté

5-6

Éclat

Vitreux, nacré

Aspect

Roches plutoniques

Dans les granodiorites et diorites, accessoire dans les gabbros ou MORB

Roches volcaniques

Roches métamorphiques

Caractéristique du faciès amphibolite et gneiss à amphibolite

Roches sédimentaires

Gisements

Propriétés optiques

Ellipsoïde des indices

Ng=1,64-1,71 ; Nm=1,63-1,70 ; Np=1,63-1,68

LNPA

Coloration dans les verts avec pléochroïsme net. Section transversale à deux clivages losangiques

LPA

Teinte de biréfringence de fin du 1er ordre, début de 2ème ordre (jaune à bleu), δ=0,014-0,026. Angle d’extinction 15-27°, allongement positif, macle fréquente

LC

Biaxe négatif, 2V=63-87°

Classification

Classe

9. SILICATES

Sous-classe

9.D Inosilicates [Si2O6]4-…-2 Chaînes

Niveau 3

9.DH Amphiboles Calciques

Groupe

9.DH.70 Hornblende-Grp

Numéro

9.DH.700