Enstatite

Histoire

Inventeur

KENNGOTT, 1855

Étymologie

Du grec « enstate » signifiant « qui résiste », en raison de son infusibilité

Cristallochimie

Formule

Mg2Si2O6

Cristallochimie

Pôle magnésien de la solution solide des orthopyroxènes

Système cristallin

Système

Orthorhombique

Maille

a=18,22 ; b=8,81 ; c=5,17

Macro

Aspect des cristaux

Lamellaire, fibreux, prismatique, massif

Couleur

Blanc, gris jaunâtre, brun, blanc verdâtre, gris. Trace blanche, grisâtre, verte, grise

Densité

3,2-3,9

Dureté

5-6

Éclat

Vitreux, perlé

Aspect

Roches plutoniques

Dans les péridotites utrabasiques ou il est xénomorphe

Roches volcaniques

Roches métamorphiques

Roches sédimentaires

Gisements

Dans les péridotites ultrabasiques du manteau.

Propriétés optiques

Ellipsoïde des indices

Ng=1,665-1,677 ; Nm=1,659-1,672 ; Np=1,657-1,667

LNPA

Incolore, section transversale montrant deux clivages suborthogonaux

LPA

Teintes de biréfringence du 1er ordre (gris clair à blanc), δ=0,008-0,009. Extinction droite, allongement positif

LC

Biaxe positif, 2V=55-90°

Classification

Classe

9. SILICATES

Sous-classe

9.D Inosilicates [Si2O6]4-…-2 Chaînes

Niveau 3

9.DE Pyroxènes et Pyroxènoïdes orthorombiques

Groupe

9.DE.10 Enstatite Grp

Numéro

9.DE.100